Passer au contenu

Logo

La Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE‑CSQ) célèbre cette année ses trente ans d’existence. Fière héritière de Laure Gaudreault, qui a fondé le premier syndicat enseignant en 1936, et très présente au cœur de la Centrale des syndicats du Québec, la FSE représente plus de 65 000 enseignantes et enseignants issus de tous les secteurs d’enseignement, dont la grande majorité aux quatre coins du Québec, et même du Nord québécois, dans plus de 50 commissions scolaires.

Véritable moteur de changement, notamment par son syndicalisme de proposition à caractère professionnel qui a donné de nombreux résultats, la FSE est reconnue pour son leadership et son expertise dans la défense des conditions d’exercice et des intérêts professionnels du personnel enseignant.

« La FSE est certainement une force incontournable en éducation. Nous avons initié de nombreux débats au fil des ans et nous agissons sur plusieurs fronts pour améliorer le quotidien dans les écoles. Nous sommes une voie forte et crédible pour la défense de notre autonomie professionnelle et le respect de notre expertise. Nous savons que les solutions passent par les enseignantes et enseignants », a déclaré Josée Scalabrini, présidente de la FSE.

C’est à la FSE que l’on doit notamment les importantes baisses de ratio dans les écoles, l’arrivée des maternelles à plein temps, le rehaussement salarial de 17 % grâce à notre combat pour l’équité salariale et l’échelle unique, le droit de participer au RREGOP, ainsi que de nombreux enjeux actuels en éducation comme la dénonciation des effets malsains de la concurrence, de la gestion axée sur les résultats et de l’école fourre-tout.

La FSE est la force qui sait mobiliser ses membres sur le terrain et trouver des appuis auprès de la population. Manifestations, grèves, coups d’éclat, la FSE et ses collègues du réseau scolaire sont un véritable moteur dans les négociations du secteur public.

Proche de ses membres, la FSE s’assure que ses actions valorisent la profession et l’école publique, notamment avec :

· la création de matériel tel que le Référentiel sur les élèves en difficulté qui vient appuyer les enseignantes et enseignants dans leur quotidien;

· son très populaire concours d’écriture Ma plus belle histoire qui, depuis 15 ans, a publié chaque année un recueil des coups de cœur tirés des textes envoyés par 7 500 raccrocheurs à l’éducation des adultes;

· l’extraordinaire campagne Prof, ma fierté!, dont les 300 vidéos et les trois webséries ont été largement suivies et partagées sur les réseaux sociaux!

Nos campagnes et nos actions concrètes ont permis de rejoindre des milliers d’enseignantes et d’enseignants en leur donnant un contact positif avec le militantisme, dans un contexte de renouvellement des façons de voir le syndicalisme, porté par un souffle de jeunesse.

La FSE, c’est 30 ans à faire la différence, et tenez-vous bien, car c’est loin d’être terminé!